Services aux particuliers

Perte d’autonomie, quelles aides possibles en Bretagne ?

Perte d’autonomie, quelles aides possibles en Bretagne ?
Notez cet article

La perte d’autonomie est souvent conséquente à une maladie handicapante ou aux effets du vieillissement.  Pour assurer le maintien à domicile d’une personne âgée, il est souvent nécessaire de faire appel à une aide afin d’effectuer certaines tâches quotidiennes ou de tenir compagnie à l’aîné. La famille ne pouvant assumer seule toutes ces tâches, les services d’aide à domicile en Bretagne se développent de plus en plus.

Qu’est-ce que la perte d’autonomie ?

La perte d’autonomie définit l’incapacité pour une personne à réaliser elle-même des gestes de la vie courante. Sa nature varie selon les personnes : par exemple, certaines personnes seront dites en situation de perte d’autonomie parce qu’elles n’arrivent plus à se lever seules, tandis que pour d’autres, la perte d’autonomie se manifestera par des difficultés de mémoire.. 

La perte d’autonomie résulte donc d’un processus normal de vieillissement, venant amoindrir les capacités physiques, cognitives ou psychologiques des personnes âgées. Il se révèle alors souvent nécessaire de solliciter une aide à domicile pour assurer un accompagnement dans les gestes les plus courants de la vie de tous les jours.

Qu’est-ce que l’aide à l’autonomie ?

Il existe différentes aides possibles pour assister la personne âgée dans ses gestes du quotidien, et lui permettre ainsi de rester chez elle. En effet, outre les aides possibles qui se font suite à une prescription médicale, il existe aussi des services aux particuliers accompagnant les personnes âgées au quotidien. Ces aides peuvent concerner l’intervention d’un professionnel, notamment un AVS ( Auxiliaire de Vie Sociale ) pour les tâches domestiques, comme la préparation des repas, le ménage, l’entretien du linge, etc… Ces professionnels peuvent aussi être sollicités pour les actes essentiels comme la toilette et l’hygiène, le lever et le coucher, la prise de médicaments, etc…

La perte d’autonomie peut se retrouver aggravée si la personne développe une maladie ou un trouble, tel que la maladie Alzheimer, la maladie de Parkinson, etc… Dans ces situations, il est souvent préférable, dans l’intérêt de la personne, d’envisager l’intégration d’un établissement, tel qu’un Ehpad, afin de garantir une prise en charge médicalisée optimum.

Related posts

Pourquoi utiliser un oreiller ergonomique pour dormir ?

Demande de carte grise

Se former aux métiers d’avenir et préparer le monde de demain

Leave a Comment