Voyage & Tourisme

Tout savoir sur l’indemnisation d’un vol annulé

Que ce soit pour un voyage d’affaire ou pour rejoindre ses proches à l’autre bout du monde, le transport aérien est indispensable. Ce type de transport s’est largement développé et a un impact positif sur le domaine de l’aviation. Néanmoins, les compagnies aériennes ne sont pas à l’abri des imprévus qui pourraient mener à l’annulation de certains vols. Afin de défendre le droit des voyageurs face à cette contrainte, la réglementation Européenne donne droit aux voyageurs de réclamer une indemnité annulation de vol. Quelles sont les conditions requises pour pouvoir réclamer ses droits ?

Quand est-ce qu’un vol est annulé ?

Un vol est dit « annulé » lorsque :

• L’horaire de départ prévu est annulé et le voyageur est affecté à un autre vol dont la destination finale est similaire ;
• L’avion a décollé, est retourné à l’aéroport de départ et le voyageur est transféré sur un autre vol ;
• Votre avion atterrit dans un autre aéroport différent de l’aéroport initial, sauf si :

Le voyageur accepte un transfert vers son aéroport de destination, dans ce cas le vol est dit retardé. Ou encore, l’aéroport d’arrivée et l’aéroport de la destination finale se trouvent dans la même région, dans ce cas le vol est considéré comme retardé.

Les coûts des indemnités dans le cas d’une annulation de vol

Selon le règlement de l’Union européenne 261-2004, les passagers ou voyageurs dont le vol a été annulé bénéficient d’une indemnisation financière. Cette décision a été prise pour mieux préserver le droit et la protection des voyageurs concernés. La compagnie aérienne se doit de débourser :

• 250 € d’indemnité pour chaque voyageur qui a subi une annulation de vol dont la distance est inférieure à 1.500 km.
• 400 € d’indemnité pour chaque voyageur qui a subi une annulation de vol dont la distance est comprise entre 1.500 km et 3.500 km
• 400 € d’indemnité pour chaque voyageur dont la distance est supérieure à 3.500 km, mais qui reste comprise dans la même communauté
• 600 € d’indemnité pour chaque voyageur qui a subi une annulation de vol dont la distance surpasse les 3.500 km et qui n’est pas comprise dans la même communauté.

Pour les voyageurs arrivés à destination avec un léger retard, via un autre vol programmé, l’indemnisation sera réduite à moitié.

En cas de non arrivée à la destination prévue, votre billet d’avion est remboursé en plus d’une indemnisation financière.

Related posts

Quel est le meilleur moyen pour découvrir la ville ?

Le VTC, une solution de transport pratique

Vacances de luxe et économie : ça se marie

Comment choisir sa destination de camping pour les vacances ?

4 bonnes raisons d’opter pour le quad électrique afin de découvrir le Pays basque

Séjour en Indonésie : les sites touristiques immanquables durant les vacances

Un hôtel standing Ile Rousse vous accueille pour votre séjour en Corse

Découvrir la Corse en bateau

Vallon Pont d’Arc tourisme