• Home
  • Auto-Moto
  • Quelle est la législation concernant les ralentisseurs en voie urbaine ?
Auto-Moto

Quelle est la législation concernant les ralentisseurs en voie urbaine ?

Quelle est la législation concernant les ralentisseurs en voie urbaine ?
Notez cet article

Les ralentisseurs sont considérés comme un équipement routier incontournable pour la sécurité des usagers de la route. Appelés également dos d’âne, ils remplissent les zones urbaines et sont installés dans le but de limiter les excès de vitesse émis par certains conducteurs. Les ralentisseurs de vitesse sont disponibles en plusieurs types. Leur installation est également soumise à certaines règlementations.

Il existe plusieurs types de ralentisseurs de vitesse dont certains sont imposés par les services de l’État tandis que d’autres doivent répondre à certaines normes avant leur mise en place.

Les dos d’âne et les trapézoïdales

Les ralentisseurs de type dos d’âne et trapézoïdale, en premier lieu, sont réservés aux agglomérations, aux voiries, aux chemins forestiers ainsi qu’aux aires de services. Leur installation est limitée pour une vitesse de 50kmh. Ils sont aussi interdits sur les voies qui reçoivent un trafic plus de 3000 véhicules par jour. Les dos d’âne sont interdits non seulement sur les routes à grande circulation, mais aussi sur les routes qui accueillent un trafic de poids lourds supérieurs à 300 véhicules par jours.

Un dos d’âne ou trapézoïdal doit être perpendiculaire à la route. Il doit disposer d’un passage piéton et d’un plateau surélevé avec une partie en pente sur les deux extrémités.

Les coussins berlinois et les plateaux

Les ralentisseurs de type coussins sont plus récents et innovants que les dos d’âne. Leur nom provient de la ville de Berlin où ils sont apparus pour la première fois. Ils ne sont soumis à aucune règlementation. En général, ils peuvent être installés tant sur les routes à fort trafic que sur les voies circulés par des poids lourds et transports en commun.

Par rapport aux dos d’âne, les coussins berlinois s’étendent seulement sur une partie de la chaussée traversée uniquement par les voitures légères. Ce qui n’encombre pas les bus et les poids lourds et encore moins les cyclistes. Les plateaux par contre sont un peu plus larges et occupent parfois toute la largeur de la chaussée. Ils peuvent être installés même sur les routes avec un trafic supérieur à 3000 véhicules par jour. Les zones 30 peuvent également disposer d’un plateau pour modérer la circulation.

Certains endroits particuliers tels que les espaces de stationnements, les centres commerciaux, les entreprises ou encore les entrepôts peuvent disposer d’un ralentisseur voie urbaine afin de rendre la circulation plus harmonieuse et sécurisée.

Related posts

Conducteur auto : quelle assurance choisir ?

Comment choisir ses pneus ?

Parking aéroport – les différentes alternatives

Faites votre demande d’immatriculation via le web

Tout savoir sur la location d’autocars avec chauffeurs

Les Taxis Moto Pas cher à Paris

Tout sur les coffres de toit

Le GPS favoris des cyclistes

Les voitures concernées au contrôle automobile