Maison & amenagements

Pourquoi composter vos déchets ?

Le compostage est la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre potager. C’est le processus naturel qui renvoie les nutriments utilisés par les plantes en croissance dans le sol et est particulièrement important pour les producteurs de légumes pour deux raisons principales :

Les légumes ont besoin d’un sol très fertile pour donner le rendement qu’on attend d’eux. Vous récoltez ce que vous semez – en ajoutant suffisamment de compost à votre sol, vous obtiendrez des cultures saines et vigoureuses.

Nous enlevons une grande partie de la matière végétale du sol lorsque nous la mangeons, ce qui ne rend pas ces nutriments au jardin. Nous devons composter chaque morceau de matière verte disponible pour aider à équilibrer cette dette.

Si vous pouviez mettre la main sur un engrais naturel à libération lente qui améliore le sol, vous l’utiliseriez, n’est-ce pas ? Lorsque nous envoyons des déchets verts à la décharge, nous gâchons une occasion d’améliorer nos jardins et de participer à l’un des cycles les plus importants de la nature. Le compost organique est essentiel pour un potager sain, donc si vous ne faites pas le vôtre, vous devrez de toute façon vous le procurer ailleurs. Lorsque vous considérez combien vous économisez à la fois sur les dépenses liées à l’élimination des déchets verts et sur l’argent dépensé en engrais, cela a beaucoup de sens.

Les bases du compostage

Beaucoup de gens sont rebutés par le compostage parce qu’ils se retrouvent avec un bac plein de crasse nauséabonde qui est aussi loin que possible du bel « or noir » friable. Je me souviens que mes premières tentatives étaient comme ça et m’ont presque rebuté. La bonne nouvelle est que le remède est généralement assez simple et qu’une fois le bon équilibre atteint, vous ne regarderez plus en arrière.

C’est un morceau de gâteau ! Le compostage, c’est un peu comme faire un gâteau, ou peut-être plus exactement, une lasagne. Le processus nécessite un mélange d’ingrédients disposés en couches pour fonctionner.

En général, le matériau vert contient des pourcentages élevés d’azote et le marron un pourcentage élevé de carbone. Vous devez construire des couches de ces deux groupes en quantités à peu près égales.

Il y a généralement beaucoup d’épluchures de légumes et de déchets verts de jardin disponibles, mais beaucoup de gens ont du mal à rassembler suffisamment de matières brunes pour leur composteur bois, ce qui se traduit par les boues nauséabondes susmentionnées. Une bonne idée est de rassembler quelques sacs de feuilles à l’automne pour les ajouter à votre tas tout au long de l’année. Le matériau brun sec plus volumineux laisse passer l’air à travers le tas et maintient le processus de compostage.

Comment faire du compost

À moins que vous n’utilisiez un tambour à compost ou un bac à compost rotatif, la méthode de construction d’un tas sera à peu près la même, que vous utilisiez un bac à compost à pile ouverte, en bois ou en plastique.

Pour commencer, placez une couche de tissu marron à la base du tas. La paille, le papier, les chutes de haies déchiquetées ou le carton sont idéaux. Ajoutez des couches alternées de matières vertes et brunes à une profondeur d’environ 5 à 10 cm en maintenant le rapport entre les deux à environ 50 / 50. Selon la quantité de déchets que vous avez dans votre jardin, votre bac à compost peut ne jamais atteindre le sommet car les couches inférieures pourrissent. Les couches inférieures de compost fini sont retirées pour être utilisées dans le jardin pendant que vous continuez à ajouter des couches au sommet.

Garder votre compost sain

Le compost a besoin d’air pour se décomposer rapidement. Il est avantageux d’aérer votre compost toutes les quelques semaines à l’aide d’une fourche à jardin pour faire des trous dans le haut du tas. Si vous retournez votre compost un mois après la fin de votre bac ou tas, vous obtiendrez un compost plus uniforme, car les bactéries qu’il contient sont stimulées par l’introduction d’air.

Le compost ne doit pas être trop humide. Si vous habitez dans une région à fortes précipitations, vous devrez couvrir votre compost. Tous les bacs à compost en plastique auront un couvercle, mais si vous utilisez une structure en bois ou un tas ouvert, il est important de le protéger de la pluie. Votre tas doit être humide mais pas trempé.

Puis-je faire suffisamment de compost pour nourrir mon jardin ?

Vous ne pourrez jamais faire assez de compost à partir des déchets générés dans votre jardin pour subvenir aux besoins de votre sol. Comme déjà mentionné, cela est dû au fait que vous mangez une grande partie de la matière produite qui se retrouve finalement à plusieurs kilomètres de votre jardin. Vous devrez ajouter à votre compost domestique des produits comme le compost municipal ou le fumier de cheval composté, mais vos trucs faits maison sont toujours une partie essentielle de ce mélange.

Types de bacs à compost

Les bacs à compost à domicile se présentent sous différentes formes et tailles, principalement dictées par la taille de votre jardin. Un bac à compost en plastique statique est généralement suffisant pour un jardin urbain de petite à moyenne taille, tandis qu’un grand tas ou un système de compostage en bois est préférable si vous avez une plus grande quantité de déchets de jardin à traiter. La méthode que vous utilisez pour faire du compost variera légèrement selon le type de composteur que vous utilisez. Les unités en plastique fermées, par exemple, ont moins de circulation d’air et nécessitent donc un mélange plus sec et plus soigné, tandis qu’une structure en bois ouverte vous permet d’être un peu plus libre avec vos ingrédients. Nous stockons une large gamme d’options comme détaillé ci-dessous:

Bacs à compost de cuisine

Les bacs à compost de cuisine sont vraiment une solution de stockage pour contenir les déchets de cuisine avant qu’ils ne soient ajoutés au composteur principal à l’extérieur pour se décomposer. Placez votre pot de cuisine ou votre seau à côté de votre bac de recyclage dans le cadre de votre programme de déchets ménagers.

Composteurs en plastique

Les composteurs en plastique sont ceux que la plupart des gens connaissent et consistent en une grande tour en plastique avec un couvercle et une porte d’accès à la base de l’unité. D’après notre expérience, c’est celui que les gens ont le plus de problèmes et c’est le plus susceptible de produire un tas humide et pourrissant lentement. Cependant, ce n’est pas la faute des composteurs et cela dépend du matériau que vous y mettez. Il est essentiel de garder votre équilibre brun/vert ici, alors ajoutez beaucoup de feuilles brunes, de carton et de papier.

Composteurs rotatifs isolés

Ces types sont le summum de la conception des bacs à compost et peuvent décomposer les matériaux incroyablement rapidement en raison des niveaux élevés de chaleur accumulés à l’intérieur de l’unité. Un autre grand avantage est que vous pouvez ajouter des déchets de viande et de poisson au mélange qui se décomposent tous en un fabuleux compost riche.

Oui, ceux-ci sont chers, mais ce sont certainement les meilleurs bacs à compost pour la vitesse et la facilité d’utilisation. Nous vous recommandons d’utiliser des granulés de bois ou des copeaux de bois mélangés au reste du matériau pour absorber l’humidité et créer un compost utilisable en un temps record.

Related posts

Faites votre choix entre les cheminées à foyer ouvert et à foyer fermé

Installer un système de plomberie : comment procéder ?

Quelle est l’utilité de la pompe de relevage ?

L’importance des protèges matelas dans votre literie

Isoler ses combles perdus et combles aménageables

Qu’est-ce qu’un chauffagiste ?

Entreprise de débarras de maison : tout savoir sur son intervention

Infiltration d’eau par l’escalier extérieur : comment traiter ?

Comparez maintenant les prix de l’ameublement sur le web