Formation & Emploi

Les erreurs à éviter lorsque vous répondez à un avis d’appel d’offres

Les erreurs à éviter lorsque vous répondez à un avis d’appel d’offres
Notez cet article

Lorsque vous essayez d’écrire de bonnes réponses à des appels d’offres, le point de départ à retenir est de comprendre quelles sont les erreurs les plus courantes que les entreprises font et qui réduisent leur chance de remporter une offre. Nous avons répertorié 10 erreurs que vous pourrez sûrement éviter lors de la réponse à ce genre d’appel d’offre.

1. Tableaux de coûts incorrects

Vous devez normalement remplir un modèle de tarification qui permet aux acheteurs de comparer plus facilement les différentes soumissions. Si vous vous trompez, vos prix peuvent ne pas être acceptés ou marqués correctement.

2. Formatage, présentation incorrects

Un peu comme le dernier, si vous ne suivez pas leur format, vous pouvez vous démarquer. Pour ce faire, vous pourrez vous servir des exemple de memoire technique que vous pourrez retrouver en ligne, et les adopter en fonction du besoin de l’entreprise et de l’offre en question.

3. Informations manquantes

En termes simples, si quelque chose manque dans votre dossier, il ne peut pas être sélectionné. La plupart du temps, cela concerne les annexes que les entreprises soumissionnaires oublient de mettre dans le document en question. Parfois, vous aurez peut-être une seconde chance de fournir ce qui manque mais c’est peu probable.

4. Soumissions tardives

Si vous ne respectez pas la date limite d’envoi de votre soumission, vous risquez d’être disqualifié.

5. Nombre incorrect de copies fournies

Il est courant de se voir demander de soumettre plusieurs copies. Parfois des versions différentes, par exemple, ne mentionnant pas le prix. Cela permet à l’offre d’être distribuée aux différents membres de l’équipe des achats pour la sélection. Ainsi, veuillez-vous assurer sur le nombre de copies à fournir ainsi que les informations qu’elles doivent contenir.

6. Questions manquées / sans réponse

Une question non répondue ne peut obtenir aucun résultat, sauf bien évidemment une déconsidération de l’offre.

7. Mauvaise compréhension ou fausse interprétation de certains points dans l’avis

Il n’est pas inhabituel que les questions soient ambiguës, alors ne supposez rien ! Découvrez ce que la question veut dire. De cette façon, vous serez certain de répondre à ce qui est demandé – pas à ce que vous pensez être demandé. En cas de doute, demandez. Si vous ne savez toujours pas comment y répondre, essayez d’obtenir de l’aide.

8. Nom de société incorrect

Si vous avez copié un modèle de réponses en ligne, veillez à modifier le nom de votre client. Cela ne fera que discréditer votre réputation, si vous enchérissez pour une entreprise mais que vous affichez le nom d’une autre organisation !

9. Typos / Grammaire

Bien que vous ne maîtrisiez pas correctement la langue à laquelle vous allez soumissioner, vous devez donner aux acheteurs la certitude que votre entreprise est une organisation professionnelle.

10. Manque de compréhension des besoins du client

Vous devez démontrer que vous savez quels sont leurs problèmes ou ce qu’ils essaient d’atteindre. Evitez les soumissions génériques fades qui ne font pas preuve de compréhension. Pire encore, ne vous contentez pas de couper et coller une réponse prédéfinie sans la personnaliser ou la modifier.

Related posts

Une formation pour travailler à proximité de l’amiante

Comment se préparer à un entretien d’admission ?

Rupture conventionnelle du contrat de travail : l’avocat peut garantir sa réussite

Leave a Comment