Formation & Emploi

Formation CSE : ce qui va changer en 2020

Formation CSE : ce qui va changer en 2020
Notez cet article

Au 1er janvier 2020, les instances du comité d’entreprise, des délégués du personnel ainsi que le CHSCT vont fusionner pour devenir le CSE. Alors évidemment, au niveau des élus, cela implique de développer ses compétences pour pouvoir être mieux renseignés et représenter les salariés. C’est la raison pour laquelle, il est préférable d’en passer par une formation qui vous apportera de précieuses connaissances pour votre mandat. 

Le rôle du CSE 

Pour les entreprises dont l’effectif se situe entre 11 salariés et 50, le CSE répondra présent pour transmettre les réclamations des salariés à l’employeur tout en promouvant la santé et les risques liés aux conditions de travail. Ils sont également amenés à saisir l’inspection du travail en cas de plaintes ou de tout manquement aux dispositions légales. Pour les entreprises qui dépassent l’effectif des 50 salariés, le CSE sera l’instance clé qui permettra de faire le lien entre les salariés et l’employeur. D’ailleurs, ils sont systématiquement consultés et informés concernant l’organisation et la bonne gestion de l’entreprise. Ce sont également eux qui procèdent à l’analyse des risques professionnels et qui sont amenés à mettre en place des initiatives en place contre toute forme de harcèlement. 

Une formation aux élus du CSE

Avec la fusion des instances du comité d’entreprise, des délégués du personnel et du CHSCT, il est indispensable de devoir se former à ces nouvelles attributions. Par exemple, pour ce qui est de la santé et de la sécurité au travail, ce sera dans leurs attributions d’évaluer les risques professionnels des travailleurs, notamment pour ce qui concerne les femmes enceintes. Quant à l’aménagement de certains postes de travail, ce sont également eux qui seront consultés ou qui devront faire appel à un expert dans certains cas. Par ailleurs, une formation CSE est le moyen de se tenir informé sur le cadre de la législation qui évolue sans cesse. C’est donc une réelle opportunité pour acquérir toute la crédibilité nécessaire aux yeux des employeurs en vue d’une négociation possible.

Related posts

Quelques exemples pour calculer le pourcentage d’augmentation

Les questions à poser lors d’un entretien au candidat

Formation en alternance : un avenir assuré

Quand les cadres se lancent dans le e-learning

Quelques conseils utiles pour bien réussir dans sa vie

Recherche d’emploi, 2 métiers d’avenir pour assurer votre carrière

Les erreurs à éviter lorsque vous répondez à un avis d’appel d’offres

Des formations disponibles pour aider les salariés et les entreprises à développer leurs compétences

Les compétences et la qualification d’un DPO