Voyage & Tourisme

E liquide et cigarette électronique en avion : Que doit-on savoir ?

E liquide et cigarette électronique en avion : Que doit-on savoir ?
4 (80%) 1 vote

Peut-on vapoter en avion ? Est-il possible de garder sa cigarette électronique dans son bagage à main ? Qu’en est-il des e-liquides à bord d’un avion, autorisés ou interdits ? Mes cher(ère)s vapoteurs et vapoteuses, si vous vous êtes déjà posez ces questions, cet article va très certainement vous aider.

En effet, depuis l’avènement de la cigarette électronique, divers incidents sont survenus au cours des vols. Si bien que les règlementations sur celle-ci sont devenues plus stricte. N’empêche que chaque compagnie aérienne impose ses propres conditions par rapport à la cigarette électronique.

Prendre l’avion : où placer ses e-liquides et sa cigarette électronique?

Il n’est pas évident de voyager en avion avec tout son attirail de e-cigarette. Des règles sont à suivre. Et particulièrement, en ce qui concerne la place où vous allez le garder, c’est-à-dire en soute ou dans la cabine avec votre bagage à main.

En règle générale, les e-liquides et cigarette électronique sont autorisés à embarquer en cabine, sous certaines conditions. Cependant, il faut retenir que chaque compagnie possède ses propres règles en ce qui concerne les e-liquides et cigarette électronique en avion. Renseignez-vous donc auprès de celle-ci, avant votre voyage.

Quelles sont ces conditions ?

Des accidents aériens ont eu pour cause la cigarette électronique et sa batterie en surchauffe. Une cigarette électronique qui n’est pas complètement éteinte peut provoquer un incendie. Ce risque est d’autant plus grand, lorsque l’e-cigarette se trouve dans les bagages en soute. A cause de la pressurisation et la dépressurisation.

C’est pour cette raison que la plupart des compagnies aériennes interdit formellement de placer sa cigarette électronique en soute. Il est préférable de le garder sur vous dans votre bagage à main. Et même là encore, à condition de ne pas le mettre en marche pendant le vol.

Le cas des e-liquides est simple. Au-delà de 100 ml, vos flacons d’e-liquide doivent impérativement être rangés dans vos bagages en soute. Veuillez à ce qu’ils soient en sécurité dans une pochette en plastique ou un compartiment étanche. Cela afin d’éviter les risques de fuite. Moins de 100 ml, les e-liquides peuvent être transportés en cabine. A condition qu’ils soient classés dans un sac plastique que l’on peut sceller.

En ce qui concerne les batteries et accus, ils sont formellement proscrits en soute. Il est préférable de les garder avec vous.

Le vapotage en avion : est-ce possible ?

C’est la question la plus demandée : peut-on vapoter pendant le vol ?

La réponse est non, il est interdit d’utiliser sa cigarette électronique en plein vol. Pour la simple raison que la vapeur gêne les passagers. Il s’agit d’une question de respect d’autrui. Comme la cigarette classique, celle électronique dérange les non vapoteurs.

Sachez aussi que la vapeur produite par l’e-cigarette peut enclencher le système des détecteurs de fumée. Inutile de vous cacher dans les toilettes, car elles sont également dotées d’un tel système. D’autant plus que,étant donné qu’il s’agit d’un matériel électronique, l’e-cigarette est jugée être capable de créer des interférences avec les autres appareils électroniques de l’avion.

Avant toute tentative, renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne choisie, sur leur politique en ce qui concerne le vapotage en plein vol.

Voyager à l’étranger avec sa cigarette électronique : Que faut-il prendre en compte ?

Sa destination ! Il faut savoir que la vente et l’importation de la cigarette électronique est interdite dans certains pays.En outre, la vente de nicotine ou de produits contenant de la nicotine est strictement prohibée, dans d’autres pays. Dans ce cas, pas d’e-liquide nicotinisé dans le pays. Sauf peut-être pour les enseignes médicales. Ce qui fait qu’il sera difficile d’utiliser la cigarette électronique sur un tel territoire. Il se peut même que votre e-cigarette vous soit retiré si vous vous aventurez à vaper en public.

Pour éviter une telle mésaventure, voici une liste non exhaustive des pays concernés par l’interdiction de l’e-cigarette :

  • Il est interdit d’importer et de vendre les cigarettes électroniques dans la plupart des pays de l’Amérique du Sud comme le Brésil, l’Argentine, le Mexique, le Venezuela, l’Uruguay, la Colombie. Mais également dans le Quatar, la Turquie et à Taïwan.
  • La vente d’e-liquide contenant de la nicotine est illégale au Canada, en Suède, en Finlande, au Danemark, en Autriche. Mais aussi au Japon et à Hong-Kong.
  • L’utilisation de la cigarette électronique est strictement proscrite dans certains Etats des Etats-Unis.

Ainsi, avant d’embarquer pour un voyage à l’étranger, soyez sûr d’obtenir toutes les informations nécessaires par rapport à la règlementation locale de l’e-cigarette. Parce qu’il se peut que les situations évoluent.

Pour terminer, on le redit (car c’est très important), renseignez-vous avant d’agir de quelques manières que ce soit en ce qui concerne les cigarettes électroniques et tous ses équipements matériels, lors d’un déplacement en avion. Encore plus s’il s’agit d’un déplacement à l’étranger.

Sur ce, nous vous souhaitons un bon vol !

Related posts

Offrez-vous un séjour insolite en Normandie !

Les résidences de vacances, hébergements sur mesure pour tous !

Les activités au camping des Jonquilles

Leave a Comment