• Home
  • Vêtements Mode
  • Création de vêtements, le guide pour bien choisir ses étiquettes personnalisées
Vêtements Mode

Création de vêtements, le guide pour bien choisir ses étiquettes personnalisées

Création de vêtements, le guide pour bien choisir ses étiquettes personnalisées
Notez cet article

Vous projetez de vous lancer dans l’univers de la mode en commercialisant des vêtements tendance de votre propre griffe. Vous avez envie de lancer votre propre marque. L’un des points essentiels à ne surtout pas négliger, c’est l’étiquetage de vos vêtements à mettre en vente. En effet, une fois vos clients aurez reçu les vêtements qu’ils ont commandés chez vous, ils vérifieront en premier lieu l’étiquette. Sur cette dernière y figure un grand nombre d’informations comme la désignation de la taille, les symboles utilisés pour la précision des conditions de lavage, de repassage, de séchage, d’utilisation d’eau de javel… Robes, pantalons, tee-shirts, vestes, shorts… quel que soit le type de vêtements que vous souhaitez commercialiser, n’oubliez pas que les étiquettes sont indispensables. C’est en quelque sorte la carte d’identité d’un vêtement. Apposer cet élément distinctif sur les habits à mettre en vente est donc essentiel. Voici le guide pour bien choisir vos étiquettes.

Focus sur les différents types d’étiquettes de vêtements

Il est important de souligner qu’il existe un grand choix de types d’étiquettes. Face à cet embarras du choix, nombreux sont les entrepreneurs qui se lancent dans l’univers de la mode et du prêt-à-porter qui n’arrivent pas à arrêter leur choix. Choisissez en fonction de vos goûts, de vos besoins et de votre budget. Ci-après les différents types d’étiquettes de vêtements que vous pourrez trouver.  On peut citer les étiquettes à coudre tissées. Ce type d’étiquette est généralement utilisé dans l’industrie textile haut de gamme. Ces étiquettes présentent de nombreux avantages. Elles sont à la fois douces et solides. De plus, elles ne grattent pas. Si vous êtes à la recherche de la bonne étiquette vêtement personnalisée, cela peut-être un bon choix surtout si la qualité du tissage est optimale. Il y a aussi les étiquettes thermocollantes. Ces dernières sont globalement appliquées à l’aide d’un fer à repasser. Les étiquettes à coudre imprimées figurent aussi parmi les plus prisées. D’une manière générale, elles sont moins chères. Mais ce n’est pas tout, elles sont toutes douces au toucher. Les étiquettes carton « hang tag » sont également très utilisées par les professionnels du textile de par leur praticité. En effet, elles sont facilement applicables.

Étiquettes : les principaux critères de choix

Avant d’entrer dans notre vif du sujet, il était primordial de faire un point sur les différents types d’étiquettes. Vous vous posez certainement la question, comment choisir la meilleure étiquette à apposer sur vos confections. L’un des premiers critères à savoir, c’est la qualité ! En effet, si vous souhaitez commercialiser des vêtements de luxe, vous devrez utiliser des étiquettes haut de gamme de qualité supérieure. Les étiquettes à coudre tissées sont incontournables pour donner un aspect chic et luxe à vos vêtements. Les étiquettes thermocollantes restent un choix intéressant si votre premier objectif est de produire avant tout en quantité. Elles sont faciles à appliquer et discrètes si vous n’avez pas trop d’informations à mettre. Si votre but est de mettre en avant votre marque, il est préférable d’opter pour les étiquettes carton « hang tag ». Avec ce type d’étiquette, vous pourrez insérer facilement votre logo et y inclure aussi autres informations indispensables sur votre enseigne si vous le souhaitez.

 

 

Related posts

Serrer et lacer ses chaussures de randonnée : quelques conseils

Silicon Mix, des produits pour la beauté de votre perruque

Comment choisir une robe de soirée ?

Comment choisir ses chaussettes de ski ?

Le pressing, une solution efficace et pratique pour nettoyer votre linge

Guide pratique pour bien choisir le bracelet de sa montre

L’importance des étiquettes sur les vêtements : ce qu’il faut savoir